LAETITIA ET SEPADIT

Bonjour à tous,

Pour que vous puissiez connaître un peu mieux les membres du bureau nous allons nous présenter et vous raconter un peu notre lien avec la Sclérose en Plaques.

Patient, proches ou juste personne qui souhaites nous soutenir, vous allez pouvoir en savoir un peu plus 🙂 .

« Moi c’est Laëtitia, Présidente et créatrice de SEPADIT.

Je suis diagnostiquée SEP depuis août 2009.

Je vais vous parler de ma 1ère poussée et de mon diagnostique.

Lors du mariage à ma sœur je me suis fait une entorse à la cheville gauche.

3 jours après la pose du plâtre j’ai commencé à avoir des fourmillements dans les pieds.

Le lendemain matin j’avais les jambes engourdies jusqu’aux genoux.

Pensant que c’était le plâtre qui était trop serré, je l’ai découpé avec un couteau à steack (oui oui pas très malin …).

Le problème c’est que dans la journée les engourdissements sont remontés jusqu’à mon thorax, ainsi que dans mes 2 mains.

Une sensation de sortie d’anesthésie où notre peau ressemble à du coton…

Je suis restée 4 jours comme ça, sans voir de médecin, cela ne faisant pas mal, je me disait que ça allait passé.

Le jour où je partais en vacances, je me suis décidé à aller consulter quand même car c’était gênant et je voulais passer une bonne semaine.

Le médecin, après m’avoir ausculter a appelé un neurologue pour que j’ai un rendez vous dans la journée.

Et c’est en allant à ce premier rendez-vous avec le spécialiste que les questions ont commencées à fuser …

« Qu’est ce que je fait là, il n’y a que des anciens ? », « pourquoi un neurologue, ça serait à cause d’une tumeur ? » etc …

Lors du RDV le médecin a fait une ponction lombaire et m’a prescrit 2 IRM, sans me donner aucun indice sur ce que cela pouvait être.

Les RDV IRM étant trop tard pour lui, il en a pris un pour moi à 1h30 de chez moi.

Le premier a été fait, je ne savait pas que ce serait le premier d’une longue série…

1 mois 1/2 est passé entre le 1er et le 2éme IRM, toujours sans réponse.

Alors j’ai cherché sur internet avec : « engourdissements, IRM Médullaire, IRM Cérébral » et là des pages et des pages sont sorties avec un point commun : SCLEROSE EN PLAQUES.

Lors de mon 2éme IRM fin août, lorsque que le médecin est venu me voir, il m’a dit : « j’ai une mauvaise nouvelle » et je lui ai répondu : « j’ai la sclérose en plaques ».

Je ne connaissait pas la maladie, mes proches non plus alors quelques mois plus tard j’ai souhaité créer une association avec ma sœur « SEPASROSE » celle ci n’ayant pas fonctionné j’ai avec l’aide de mon frère un an après la dissolution de celle ci, créé SEPADIT, que vous connaissez aujourd’hui…

Depuis la maladie je me suis mariée avec un homme géniale, j’ai eu mon 3éme petit garçon, j’ai fait construire une maison et je suis en reconversion professionnelle… Rien n’est impossible.

Voilà pour mon lien avec la SEP, malade mais pas que …

Bonne journée à tous. «