LA SEP ET SES NOUVELLES PAGES DANS LA VIE

Bonjour à tous,

Cela fait un moment que je n’ai pas publié.

Il s’est passé beaucoup de chose en peu de temps.

En août 2015, je suis rentrée en formation afin de passer le BAC Pro Gestion administration.

Formation qui est en 1 an normalement.

Vous qui connaissez notre amie commune, vous savez que les troubles cognitifs sont divers et nombreux, sans compter la fatigue…

Afin de mettre toutes mes chances de mon coté sans préjudice pour ma santé, j’ai pu la faire en 2 ans.

Serveuse d’origine, je suis partie dans un domaine totalement différent : La gestion/administration.

Un secteur où si je me retrouve en fauteuil, je pourrais toujours tenir mon poste contrairement à la restauration.

Le 5 juillet, comme tous les bacheliers, j’ai eu mes résultats.

J’ai eu mon BAC avec mention très bien.

Ce n’est pas pour me vanter que je vous raconte ça, c’est juste pour vous dire que rien est impossible.

Bien sûre il y a eu des gros moment d’épuisement, de doutes, de douleurs mais en surmontant tout ça et en ayant mon BAC j’ai donné un coup à cette SEP qui nous empoisonne.

La page de la restauration s’est fermée, et une nouvelle s’est ouverte.

1 semaine pile après les résultats, j’ai trouvé un poste (jusque fin août) dans une entreprise où j’ai vite dû mettre en place mes nouvelles connaissances.

Une nouvelle fierté pour moi de réussir à le faire et un bonheur d’être arrivée dans une entreprise humaine qui veille au bien être de ses salariés.

Pour toutes ces belles choses qui me sont arrivées, je souhaites remercier certaines personnes :

  • Alexandra, ma camarade sur 2 ans qui elle aussi était à mi-temps et ma permis de tenir dans les moments difficiles.
  • Frédérique, une formatrice au grand cœur, qui se soucis du moral et de la santé de ses stagiaires.
  • Tous les formateurs (-1) qui étaient à l’écoute.
  • Suzel, ma super tutrice pendant 3 de mes stages, qui m’a donné confiance en mes capacités.
  • Et Céline, ma responsable actuelle, qui m’a donnée ma chance malgré mon peu d’expérience dans ce nouveau secteur professionnel.

Il y a aussi Fiona, qui était là ma 2éme année, toute ma classe de la 1ére année, ma famille qui m’a soutenue et mes amis qui m’ont encouragés.

Voilà, je tenais à écrire cet article afin de vous dire de ne pas lâcher, si vous ne pouvez plus faire votre métier, rien n’est perdu, beaucoup de possibilité s’ouvre à nous.

Bon courage à tous, et chaque pied de nez à cette SEP est une victoire !!!